Bras croisés

Un temps suspendu qui évoque l’inaction

l’attente, le silence.

Une attente d’un je ne sais quoi 

espoir, souhait, désir.

Les bras croisés parlent également

de protection, de repli sur soi, d’indiscible.

Cette série se joue avec des fragments

de corps inscrit sur des strates

qui révèlent une intériorité silencieuse.

 

 

 

 

 

                                                                                   

 

catherine keun© 2014